Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Beguinage des Cantuaines

Photographie du béguinage des cantuaines de Maubeuge
©Franck Boucourt/ Ville de Maubeuge

rue de la Croix, Maubeuge

Le béguin des béguines !

Datant du XVIe siècle, le béguinage des Cantuaines fait partie des plus anciens bâtiments de Maubeuge. A l’origine, cette fondation pieuse appartenait au riche Jean Gyppus, doyen des chanoines du chapitre de Saint-Quentin. Par testament, Gyppus en fait l’Hôpital de Notre-Dame-de-Grâce, au sens premier du terme, c’est-à-dire un établissement charitable. En cela, sa fonction est d’accueillir en son sein des femmes dans le besoin.
Ces femmes, prénommées les béguines, devaient assister à quatre messes par semaine et prier pour l’âme de leur bienfaiteur et chanoine, Jean Gyppus.
Les béguines chantant des cantiques, rapidement le nom de Cantuaines fut donné au béguinage.

Les différents sièges et restaurations urbaines qui ont transformé Maubeuge n’ont pas eu raison du Béguinage, qui se voit occuper par des femmes nécessiteuses jusque dans les années 1960. En 1988, l’édifice est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

Composé de plusieurs corps de bâtiments en briques et en pierres bleues, le béguinage des Cantuaines est divisé en une succession de sept cellules, lesquelles hébergeaient initialement les béguines.
Au cœur d’une cour arrière, une petite chapelle de style gothique flamboyant est érigée.

 

Aujourd’hui, le béguinage des Cantuaines héberge les bureaux du Théâtre du Manège et va prochainement être rénové afin de permettre l’accueil de résidences d’artistes au sein des anciennes cellules du béguinage.

Photographie du béguinage des cantuaines de Maubeuge
©Franck Boucourt/ Ville de Maubeuge